Can-2021: pourquoi Patrice Neveu a déjà réussi sa Coupe d’Afrique

Quoiqu’il arrive le technicine français a déjà réussi son pari ©DR

Yaoundé, 20 janvier 2022 (Dépêches 241). Mardi dernier, grâce à leur match nul de haute volée contre les Lions de l’Atlas du Maroc, les Panthères du Gabon ont arraché leur qualification pour les 8è de finale de Coupe d’Afrique des nations. Au regard du contexte ambiant qui a précédé cette CAN, cette qualification est à l’évidence déjà une grande réussite pour Patrice Neveu, tant il a déjoué tous les pronostics.

Lourde défaite face au Burkina Faso et un match nul pauvre face à la Mauritanie en amical. Grève des joueurs pour primes impayées, contaminations des cadres de l’équipe à la Covid-19, campagne qualificative pour la coupe du monde ratée, rien, ou presque ne présageait une qualification des Panthères pour les 8è de finale de la Coupe d’Afrique des nations, au regard de la succession des événements malencontreux, qui ont émaillé la préparation de l’équipe gabonaise avant cette compétition. Rien ne prédisait, de telles performances dans une poule de la mort composée des cadors tels que le Ghana ou le Maroc. 

Et pourtant, à l’envie, à la détermination mais surtout au talent, la bande à Jim Allevinah a renversé les montagnes pour arracher son ticket pour le second tour de cette CAN. Face à des adversaires de haute facture sur le continent, les Panthères se sont hissées à la hauteur des enjeux et de leur rêve, celui de briller en terres camerounaises. 

LIRE AUSSI: Dépêches des Panthères: Patrice Neveu promet de faire des choix pour remettre l’équipe sur le droit chemin

Une performance à mettre au crédit de Patrice Neveu, le tacticien français qui a pris les décisions sportives et extra sportives qui s’imposaient. Notamment, l’exclusion de Didier Ibrahim Ndong, Pierre Emerick Aubameyang ou encore Mario Lemina. Des choix forts qui auraient pu l’exposer à la vindicte populaire.

Pourtant l’homme a tenu. Cette phrase sortie dans une interview parue dans le quotidien l’Union à un mois de la Can « je suis le seul maître à bord de la tanière », illustre avec une certaine éloquence, l’importance et la stature de Neveu devant ses poulains. Privé ou débarrassé, c’est selon, des divas et des stars que sont Mario Lemina et Pierre Emerick Aubameyang, Neveu a sorti de son chapeau un système tactique rarement utilisé, qui a transformé et transcendé les Panthères du Gabon.

LIRE AUSSI: Gabon-Maroc: Neveu opte pour un 3-5-2 avec Palun, Allevinah et Mouketou titulaires

C’est un fait, le passage du 4-3-3 en 3-5-2 mutant en 4-4-2 en phase défensive, est une idée de génie du technicien français. Sous ce système, le Gabon joue mieux. Sous ce système, Neveu fait ressortir le meilleur de ses joueurs. Il suffit pour s’en convaincre, de regarder les prestations ahurissantes et exceptionnelles d’un Johann Obiang, infernal en position de latéral  gauche. Il suffit, pour l’admettre, de constater le niveau de jeu affiché par un Kanga Guelor bluffant qui, délesté de ses tâches défensives, est plus fort que jamais. Il suffit, pour l’établir, d’assister au retour en grâce d’un Ecuele Manga impérial, ou encore d’observer les prestations de la doublette Boupendza-Allevinah diablement efficace. 

LIRE AUSSI: Can-2021: sans Aubameyang, le Gabon arrache sa qualification, et poursuit son rêve camerounais

Suffisant pour laisser croire que Patrice Neveu, le sélectionneur national a déjà réussi sa Coupe d’Afrique des nations en allant au-delà des espérances de tout un peuple. Quel que soit le résultat des prochains matchs, le technicien français grâce à ses choix forts, a créé un groupe homogène, qui permet d’envisager un avenir serein pour la sélection nationale et pour le football Gabonais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*