Front Social: en pleine tension Nicole Roboty opte pour la menace au lieu de l’apaisement

Nicole Mbou Roboty souffle sur les braises au lieu d’essayer de les éteindre ©DR

Libreville le 21 janvier 2022- ( Dépêches 241). Dans une correspondance datée du 6 Janvier, le Ministre de l’Économie et de la Relance, Nicole Janine Lydie Roboty épouse Mbou a cru bon de menacer les partenaires sociaux réunis au sein de la  la coalition des syndicats autonomes des ministères  de l’Économie et du Budget. En cause, ces derniers boudent le dialogue initié par la tutelle en raison de plusieurs arriérés d’impayés de la Prime de  la performance budgétaire (PPB).

Alors que la grève continue de paralyser le secteur des régies financières, le ministre de l’Économie  et de la Relance, Nicole Janine Lydie Roboty épouse Mbou a  menacé la coalition des syndicats autonomes des ministères  de l’Économie et du Budget en grève depuis plus d’un mois, qui conditionne sa participation au dialogue initié par la tutelle, par la satisfaction des points prioritaires inscrits dans son cahier de charge.

En effet, dans une lettre datée du 06 Janvier 2022, relayée par notre confrère de Gabonactu, le membre du Gouvernement a tenté d’intimider les syndicalistes. « Si vous décidez de ne pas y participer, nous serons contraints de constater que vous avez rompu le dialogue, et chacune des parties devra en tirer les conséquences », a écrit  Nicole Janine Lydie Roboty épouse Mbou.


Cela dit, les syndicalistes conditionnent leur participation au dialogue par  le règlement intégral de la Prime de performance budgétaire (PPB) du mois de février 2021, le paiement de 62% de la PPB du mois de septembre 2021 et celle d’octobre 2021, note notre confrère Gabonactu. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le membre du Gouvernement ne fait rien pour apaiser les tensions au sein d’un ministère fortement secoué par des grèves à répétition.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*