Burkina Faso: des militaires putschistes annoncent la fin du régime Kaboré

Les mutins pendant leur déclaration à la télé annonçant la prise du pouvoir ©DR

Libreville, le 25 janvier 2022 (Dépêches 241). Dans un communiqué lu sur les antennes de la télévision nationale, un groupe de militaires regroupés au sein d’une coalition dénommée le Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR), a annoncé avoir renversé le président burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré. Dans le même temps, la Constitution a été suspendue. 

Après 6 années passées à la tête du pays, Roch Marc Christian Kaboré n’est plus le président du Burkina Faso. En effet, les militaires qui depuis hier avaient engagé une mutinerie, ont finalement renversé l’ancien homme fort de Ouagadougou. Réunis au sein d’un collectif dénommé le Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration, les putschistes ont annoncé sur les antennes de la télévision nationale, avoir pris le pouvoir. 

Dans le communiqué qui était lu par le Capitaine Sidore Kader Ouedraogo, les militaires ont également annoncé la dissolution des institutions. «La Constitution est suspendue, le gouvernement est dissous, l’Assemblée nationale est dissoute» a-t-il déclaré. De même plusieurs mesures fortes ont été prises «les frontières sont fermées et un couvre-feu est installé sur toute l’étendue du territoire national de 21h à 5h du matin» a-t-il poursuivi. 

Né le 25 avril 1957, Roch Marc Christian Kaboré a été élu Président de la République le 29 septembre 2015. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*