Mesures restrictives : le Copil Citoyen invite les populations à rester mobilisées 

Le Copil Citoyen ne compte pas mettre un terme à sa démarche républicaine ©DR

Libreville le 31 Janvier 2022 – ( Dépêches 241 ). Le Copil citoyen invite les populations à rester mobilisées nonobstant le rejet par la Cour constitutionnelle de 3 requêtes introduites par ses soins visant l’annulation du décret 002/PR/MS du 07 janvier 2022  portant modification des mesures de lutte contre la Covid-19.

La Cour constitutionnelle a récemment rejeté les 3 requêtes du Copil citoyen visant l’annulation du décret 002/PR/MS du 07 janvier 2022 portant modification et suppression de certaines mesures de prévention, de lutte et de riposte contre la propagation de la Covid-19. Au cours d’une conférence de presse tenue le 29 janvier 2022, le Copil citoyen s’est contenté d’apprécier et commenter cette décision, d’autant que les décisions  de la haute juridiction sont insusceptibles de recours. Dit autrement, on ne peut pas les contester. 

Viscéralement attaché au respect des droits et des libertés fondamentales, le Copil citoyen, par la voix de son porte-parole, Geoffroy Foumboula Libeka Makosso invite les populations à la vigilance. « Restons tous mobilisés ! La défense de l’État de droit est à ce prix », a-t-il déclaré.

Ce dernier a d’ailleurs regretté que « dans sa décision rejetant nos requêtes et référencée sous le n°053/CC du 28 janvier 2022, la Cour constitutionnelle nous informe des moyens présentés par le gouvernement quoi que nous n’ayons jamais eu copie d’une seule pièce conformément aux dispositions de procédures de débats à la Cour », bafouant ainsi le principe de contradiction reposant sur l’échange des écrits et des pièces au sens de l’article 85 de la Constitution. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*