Partis politiques : Victoire Lasseny Duboze claque à nouveau la porte du PDG

Lasseny Duboze quitte le bateau PDG à 1 an de la présidentielle  ©DR

Libreville le 31 Janvier 2022 – ( Dépêches 241 ). Elle ne serait plus dans les bonnes grâces du pouvoir depuis sa participation à l’élection présidentielle de 2009. Malgré un timide retour en 2014, l’ancienne ministre d’Omar Bongo vient à nouveau d’acter sa démission du parti démocratique gabonais (PDG), à un peu plus d’un an des futures échéances électorales. 

Cette démission pose les jalons d’une élection présidentielle haletante. Victoire Lasseny Duboze claque à nouveau la porte du PDG. L’ancienne candidate à l’élection présidentielle 2009 n’est plus dans les bonnes grâces du pouvoir du bord de mer. Ainsi, le weekend écoulé, celle qui jouit de la réputation non usurpée de dame de fer, a acté sa démission du parti démocratique gabonais via une lettre adressée au secrétaire général du parti Éric Dodo Bounguendza. 

« Il y en a qui se retirent avec silence sans tambours ni trompette, sans déclarations médiatisées et d’autres qui y rentrent avec ruse parce que le PDG au pouvoir, serait selon eux, le parti qui distribue l’argent », mentionne-t-elle dans son courrier. 

Victoire Lasseny Duboze est une ancienne hiérarque du parti démocratique gabonais. Ex- ministre et ancienne secrétaire générale adjoint du PDG, elle estime en effet « qu’on ne se force pas de rester dans un cercle politique lorsque notre conscience nous reproche de nous éloigner de notre éducation, de nos valeurs, de notre éthique, de notre vision de la Nation » a-t-elle fait savoir. Regrettant dans la même veine que le parti se trouve entre les mains  immatures  de « la génération de l’internet » qui ne maîtrise ni les codes, ni les fondamentaux du parti d’Omar Bongo. 

Âgée de 70 ans, Victoire Lasseny Duboze va-t-elle à nouveau briguer le fauteuil présidentiel ? Rien n’est moins sûr. De l’avis de certains observateurs, cette démission de n’est sans doute  qu’une façon malhabile pour l’ex-ministre, de se positionner sur l’échiquier politique, à quelques mois des échéances électorales. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*