Religion: la Communauté musulmane du Gabon prépare son 4e congrès

les musulmans du Gabon souhaitent réfléchir sur la pratique de leur religion ©DR

Libreville, le 04 février 2022 (Dépêches 241). Prévu pour s’achever le 13 février prochain, le 4e congrès de la communauté musulmane du Gabon a démarré depuis le 31 janvier 2022. Ayant pour thème principal. « Le defi de l’evolution et du developpement de l’islam dans le contexte sociologique gabonais ». 

Réparti en 5 commissions, le 4e congrès aura pour objectif d’analyser tous les aspects liés au fonctionnement même de cette communauté. Il sera également question pour ces commissions de tirer les enseignements et d’améliorer la pratique de cette religion au Gabon. C’est le cas des commissions affaires sociales et culturelles dont les principales missions seront de trouver des stratégies permettant de développer des projets réalisables. 

LIRE AUSSI: Gabon: le CASM dénonce le non-respect et la violation de la charte pour le congrès de la communauté musulmane

Pour faire face aux défis juridictionnels, La commission juridique aura pour rôle, la mise en place d’un certain nombre de règles. Le Gabon étant un pays laïc, cette question demeure importante pour la communauté. Alors que la Communauté musulmane du Gabon traverse une crise sans précédent. La commission Gouvernance au sein de l’institution islamique quant à elle est là pour établir des critères d’accès aux postes de responsabilité dans la communauté. Comme l’a déclaré Ali Akbar Y’Obegue. « Il vous faut débattre de l’utilisation des ressources humaines et des critères pour assumer des responsabilités au sein de la communauté »

Aussi, la commission rédaction est chargée de rédiger des propositions dans l’optique de faire progresser la religion sur le plan national. Pour ce faire, cette commission étant très sensible devrait contenir un collège d’intellectuels. Si cette commission doit recueillir des intellectuels. Il n’en demeure pas moins que personne n’est exclu à apporter son savoir. L’objectif commun étant de développer la religion pour le satisfecit de tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*