Gabon: le gouvernement menace d’exclure de la chaine de distribution tous les grossistes qui augmentent le prix de l’huile

le gouvernement souhaite mettre un terme à la spéculation © DR

Libreville, le 23 septembre 2022 (Dépêches 241). Dans un communiqué conjoint, le ministère de l’Economie et celui du Commerce ont dénoncé l’augmentation anormale du prix de l’huile, consécutive aux manœuvres peu orthodoxes de certains grossistes. 

Depuis quelques semaines, le prix de l’huile connaît au Gabon une augmentation exponentielle. Une situation qui a fait réagir les ministres de l’Economie et du Commerce, lesquels au travers d’un communiqué se sont indignés avant d’expliquer les mobiles de cette inflation. « Cette hausse des  prix de l’huile, pratiquée en violation du cadre réglementaire et au préjudice des consommateurs, est à la fois injustifiée et inacceptable. Il se trouve en effet que certains grossistes véreux ont choisi volontairement et unilatéralement de déséquilibrer le marché par la rétention d’importantes quantités de produits dans le seul but d’augmenter leurs marges  » a-t-on pu lire dans la note.  

En conséquence, le gouvernement a menacé d’exclure de la chaîne de distribution tous les grossistes qui augmentent le prix de l’huile de manière déloyale.  «  Face à une telle déviance intolérable, et pour mettre fin à cette pratique commerciale déloyale  largement contestée dénoncée par les populations, le gouvernement décide de réorganiser la chaîne de production de ce produit par l’exclusion définitive des contrevenants  » poursuit le communiqué. 

Gageons que ce communiqué mette un terme aux pratiques déloyales de certains grossistes qui gagnent de l’argent sur le dos des populations. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*