Partis politiques: le PDG organise un congrès dit de la «Renaissance» les 23 et 24 décembre prochain

Steeve Nzegho Dieko en compagnie d’Ali Bongo Ondimba à l’occasion du 54e anniversaire du PDG © DR

Libreville, le 24 novembre 2022-(Dépêches 241). Après plusieurs rencontres avec les hiérarques du parti, le nouveau patron du Parti Démocratique Gabonais (PDG), Steeve Nzegho Diecko a annoncé la tenue du 12ème congrès ordinaire prévu les 23 et 24 décembre prochain. Un rendez-vous placé sous le sceau de la renaissance et de l’unité. 

À moins de dix mois de la présidentielle, le parti au pouvoir  qui fêtera ses 55 ans de règne en 2023, organise son 12è congrès ordinaire les 23 et 24 décembre prochain à Libreville sous le thème : «  Congrès de la renaissance, pour un PDG uni et solidaire ». Manifestement, le parti de masse se met en ordre de bataille dans l’espoir de conserver le pouvoir à l’issue du prochain scrutin présidentiel. Notons que ces assises qui se tiendront à Libreville, seront précédées des congrès provinciaux  prévus du 3 au 4 du même mois. 

Le nouveau chef de file du parti, Steeve Nzegho Diecko, qui s’est fait chantre de la discipline militante, appelle chaque responsable politique à la responsabilité et à la cohésion. Lui qui vient de boucler une tournée nationale au cours de laquelle il a invité les militants du parti de masse  à un engagement sincère autour de la future candidature d’Ali Bongo, afin d’éviter les errements observés lors du scrutin présidentiel de 2016. En effet, depuis sa prise de fonction au siège de Louis, Steeve Nzegho Dieko ne cesse de marteler un message d’unité, de loyauté, loin des mobilisations de façade  à la lisière de la duplicité affichée par certains hiérarques du parti lors des dernières échéances électorales. 

Si Ali Bongo, 63 ans, ne s’est pas encore officiellement porté candidat, ce 12è congrès pourrait être l’occasion pour le fils d’Omar Bongo, au pouvoir depuis 2009, de répondre favorablement à l’appel incessant de ses laudateurs, lesquels ont fait de lui, quoiqu’il en coûte, le candidat naturel du parti de masse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*