Faits divers

Gabon: 7 forestiers gabonais auraient été interpellés par des militaires congolais à Mabanda

Des exploitants forestiers Gabonais auraient été interpellés par des militaires congolais à Mabanda dans la province frontalier avec le Congo. C’est du moins ce que nous apprend notre confrère Kongossa News. Une situation qui intervient quelques jours seulement après l’expédition punitive d’Hubert Ella Ekogha et ses hommes à Bakoumba dans le Haut-Ogooué.

Bakoumba: des éco-gardes tirent à balles réelles sur des exploitants illégaux d’or

Les équipes des Éco-gardes dirigée par le Colonel Hubert Ella Ekogha ont fait une descente dans un site d’exploitation illégale d’or. Ces derniers ont ouvert le feu sur les exploitants tous de nationalité étrangères. Secouru ce matin par le Samu social et la gendarmerie nationale, plusieurs d’entre eux sont actuellement en soins intensifs à l’hôpital régional Amissa Bongo.

Barcelone: Aubameyang et sa femme frappés à la barre de fer par des hommes encagoulés à leur domicile

L’ancien international gabonais Pierre Emerick Aubameyang a été victime à son domicile, à Barcelone d’un home-jacking par des hommes armés et encagoulés. Si l’ancien stéphanois et sa famille sont hors de danger, ce dernier a tout été battu par ses agresseurs qui avaient des barres de fer et des armes à feu. Une enquête est en cours.

Medoumane: une collision entre un minibus et un camion fait 6 morts

Ce mois d’août est décidément celui qui enregistre beaucoup de pertes en vie humaine au Gabon par des accidents de circulation à répétition. Le dernier en date est celui de dimanche dernier à quelques kilomètres de Ndjolé. Un accident très grave entre un véhicule de marque Toyota Hiace transportant une dizaine de passagers contre un camion transportant du gaz butane. Cette violente collision aura causé 6 morts.

Koulamoutou: Un policier séquestre et viole une fille de 15 ans menottée

Les interrogations sur la nécessité de dresser des enquêtes de moralité aux différents individus qui rejoignent les rangs des forces de l’ordre doivent manifestement faire l’objet d’une attention beaucoup plus accrue. L’appartenance pour certains aux corps habillés leur donnent le droit d’outrepasser certaines règles et de se rendre coupable des crimes qu’ils sont supposés réprimer. C’est en effet le cas de ce policier non identifié, qui serait l’auteur d’un viol sur une fille de 15 ans à Koulamoutou dans la province de l’Oguoué Lolo.