PATRONAT

Confédération Patronale gabonaise: Alain Ba Oumar sur la sellette ?

En février 2017, alors qu’il prenait les rênes de la Confédération patronale gabonaise (CPG), Alain Ba Oumar promettait à ses membres, une organisation  plus communicative, plus proche de ses adhérents et plus près des Gabonais. Or, 5 ans après, les membres de cette organisation patronale voient en lui, un dirigeant arrogant et incompétent. Manifestement incapable de défendre les intérêts des entreprises. Raison pour laquelle, 8 syndicats, et pas des moindres, ont  claqué la porte de la CPG. Un désaveu cinglant, qui interroge sur l’avenir d’Alain Ba Oumar.