SPORT

Gabon: à l’heure de la lutte contre les détournements, des centaines de millions se volatilisent au ministère des Sports

Le 12 septembre dernier, Franck Nguema a dévoilé sur sa page Facebook officielle, un document présentant les budgets attribués aux fédérations sportives, lors des exercices 2019, 2020, 2021 et 2022. Seulement, plusieurs présidents de fédérations ont ouvertement ou sous le couvert de l’anonymat, affirmé ne pas avoir perçu les montants supposément décaissés. Dès lors, émerge naturellement dans l’opinion publique, des soupçons de détournements.

Appui de l’Etat aux fédérations: la Fegajudo émet à son tour des réserves

La publication par le ministre des Sports des budgets supposément alloués aux Fédérations sportives lors des 4 dernières saisons, continue de susciter des réactions. Après l’ancien président de la Fédération Gabonaise de basketball, Léopold Aimé Evah, le tour est revenu à Wilfried Nguema, président de la Fédération Gabonaise de Judo d’émettre des réserves, concernant les chiffres avancés par Franck Nguema et son équipe.

Appuie de l’Etat aux fédérations sportives: ces 95 millions prétendument versés par le ministère mais jamais reçus par la Fegabab

Dans une publication sur sa page Facebook mardi dernier, le ministre des Sports a décliné au travers d’un document, les lignes budgétaires qui auraient été attribuées aux fédérations sportives nationales hors football, lors des 4 derniers exercices. Seulement, contacté par nos soins, l’ancien président de la Fédération Gabonaise de basketball, Léopold Aimé Evah, a démenti avoir perçu les montants supposément versés par la tutelle, lors des saisons 2019 et 2020.

Appuie de l’Etat aux fédérations sportives: Franck Nguema a-t-il produit un document aux données frauduleuses ?

Dans un post sur sa page facebook le 13 septembre dernier, le ministre des Sports avait rendu public un document relatif à l’appui de l’Etat aux Fédérations sportives nationales hors Football en prétendant avoir versé plus de 3 milliards entre juin 2019 et juillet 2023. Des faits et des montants dont certains ont été contestés par des responsables de fédérations, lesquels ne se reconnaissent nullement dans les prétentions de Franck Nguema. Toute chose qui fait émerger l’idée selon laquelle le patron du sport aurait rendu public une document qui porterait en son sein des données complètement fausses.

Ligue africaine des Champions: quand le ministère des Sports réduit le Stade Mandji à la mendicité

La mendicité, c’est ce à quoi est réduit le Stade Mandji, par sa tutelle, le ministère des Sports qui tarde à verser la totalité de la subvention nécessaire à la participation du seul représentant gabonais à la Ligue des Champions africaine. Après avoir reçu 30 millions sur les 60 attendus à quelques heures de leur première rencontre contre les Nigérians de Plateau United, les insulaires se retrouvent à la case départ, sans un rond à 4 jours de leur déplacement à Abuja pour le match retour. Sans pudeur et en toute impunité, Franck Nguema continue son œuvre de sabotage du football gabonais.

Versement des 30 millions à Stade Mandji: quand Franck Nguema s’englue comme à son habitude dans l’amateurisme

Engagé en compétition africaine en raison de son titre de champion du Gabon, Aso Stade Mandji vient d’être boycotté par son pays, en l’occurrence le ministère des sports qui ne s’est pas acquitté de ses obligations financières à temps. Alors que le club de la cité pétrolière attendait 80 millions de Fcfa dus par la tutelle depuis des mois pour organiser sa préparation, ce n’est que ce mardi à 4 jours de sa rencontre contre les Nigérians Plateau United FC, que Franck Nguema a daigné verser un subside. Une avance dérisoire de 30 millions qui sera effective ce jour et qui consacre l’amateurisme érigé par ce dernier depuis son arrivée à la tête du sport gabonais.