Une1

Rentrée politique du PDG dans le Woleu-Ntem : Ndemezo’o et Ntoutoume Ngome marginalisés ?

Libreville, le 27 septembre 2022-(Dépêches 241). Les anciens pourfendeurs d’Ali Bongo Ondimba, René Ndemezo’o Obiang et Jonathan Ntoutoume Ngome, auraient été marginalisés le weekend dernier à l’occasion de la rentrée politique du PDG dans le Woleu-Ntem. Traités en militants de base qu’ils sont devenus, c’est loin des fastes réservés aux barons du parti qu’ils ont été tenus.
René Ndemezo’o Obiang et Jonathan Ntoutoume Ngome inspirent désormais la pitié. Anciens hiérarques de Démocratie Nouvelle (DN), ils auraient été traités comme des pestiférés le weekend écoulé dans le Woleu-Ntem. C’était à l’occasion de la rentrée politique du PDG conduite par son secrétaire général, Steeve Nzegho Dieko.
Hauts dignitaires de DN jusqu’à sa mise à mort en septembre dernier, les deux anciens laudateurs de Jean Ping auraient donc regagné les rangs des militants de base qu’ils sont devenus après avoir lamentablement bradé leur parti politique au PDG. « C’est l’oiseau qui oublie le piège, mais le piège n’oubliera pas l’oiseau. René Ndemezo’o Obiang récolte les fruits de sa malice et de l’agacement des jeunes loups du PDG fatigués de ses entourloupes politiques. D’ailleurs, au sein du parti, il n’est que militant de base. Qu’on le traite alors comme tous les autres militants de ce rang n’est que chose normale » confie une source citée par la Presse du futur (PDF).
Le cynisme et la fourberie en bandoulière, le natif de Bifolossi aurait tenté de détourner le programme officiel en organisant une réception à son domicile de Bitam, à laquelle devait prendre part Steeve Nzegho Dieko. Mais c’était sans compter sur Hubert Ella Minko, Charles Mve Ella, Patrick Eyogho Edzang qui ont repoussé toutes les tentatives vils et séditieuses de l’ancien homme fort du régime.
Comble de l’ignominie, René Ndemezo’o Obiang et Jonathan Ndoutoume Ngome n’auraient même pas été conviés à l’hôtel Bénédicta de Bitam, où se sont retrouvés les hiérarques du PDG loin des regards quémandeurs des militants de base. Toujours selon notre confrère PDF, en raison de cette humiliation, Jonathan Ndoutoume Ngome serait rentré chez lui prétextant l’absence d’une rampe destinée aux personnalités à mobilité réduite à l’hôtel Bénédicta. Quant à René Ndemezo’o Obiang, c’est éhontément qu’il aurait « forcé les portes » de hôtel bien que n’étant pas attendu.

Gabon: l’arrivée des investisseurs japonais au coeur d’un échange entre Moandza Mboma et Shuji Nogushi

Le Directeur général de l’Agence pour la promotion des Investissement (ANPI) Ghislain Moandza Mboma s’est entretenu ce mardi 26 septembre avec l’ambassadeur du Japon au Gabon, son Son Excellence Monsieur Shuji Nogushi. Les deux hommes ont tenu une réunion préalable à l’arrivée prochaine des investisseurs japonais à Libreville afin d’évaluer les opportunités d’investissement et les potentialités du Gabon dans les affaires.

USTM: les étudiants chassés du campus dorment à la belle étoile

Au terme de la dernière année académique, les étudiants de l’USTM avaient été expulsés du Campus, lequel était censé recevoir une cure de jouvence. Seulement deux mois après, les travaux n’ont jamais été effectués, et les étudiants privés de logements ont décidé de dormir à la belle étoile pour faire entendre leur mécontentement.

TeleAfrica: les «vuvuzeleurs du régime» sans salaire depuis 10 mois

Les agents et journalistes de du groupe TVSAT Télé Africa croupissent dans la misère depuis plusieurs jours en raison du non paiement de leurs salaires. En tout, ces pères et mères de famille ne perçoivent plus leurs émoluments depuis 10 mois. Une situation incompréhensible au regard de la ligne éditoriale de ce groupe pourtant proche du pouvoir en place clochardisés toutefois nonobstant leur propagande.