Covid-19: Le Congo lève l’état d’urgence sanitaire quid du Gabon ?

Comme les populations, les militaires attendent avec impatience la levée de l’état d’urgence sanitaire au Gabon ©DR

Libreville le 28 Février 2022 – ( Dépêches 241). Le gouvernement congolais vient d’annoncer par l’entremise de sa coordination nationale de gestion du coronavirus, de la levée de l’état d’urgence sanitaire et du retour à la vie normale. Un dénouement espéré du côté du Gabon mais qui tarde manifestement à arriver. 

C’est là une information qui devrait accentuer la pression des populations et de la société civile à l’endroit du gouvernement sur la question de la levée de l’état d’urgence sanitaire en vigueur au Gabon depuis 2 ans. Le Congo Brazzaville, le pays dirigé par le président Denis Sassou Nguesso vient d’annoncer l’arrêt de toutes les mesures gouvernementales prises dans le cadre de la riposte contre la Covid-19.  Il s’agit donc de la « Levée du couvre feu à Brazzaville et Pointe-Noire où il était en vigueur depuis près de deux ans », a-t-on pu lire sur la page de nos confrères de Congo Média Time

La coordination nationale de gestion du coronavirus au Congo a également « entériné la réouverture des frontières et des lieux de loisirs » en même temps qu’elle a annoncé une « intensification de la vaccination pour accompagner ces mesures. Le port du masque dans les lieux fermés et pour les événements avec forte concentration de population ont également été recommandés », précise le média. 

Capture d’écran de Congo Média Time ©DR

LIRE AUSSI: Port du masque: Une obligation en inadéquation avec la réalité

Le Congo Brazzaville avec plus de 5 millions d’habitants vient de se déconfiner pendant que le Gabon à peine un peu plus de 2 millions d’habitant est toujours vautré dans une période d’état d’urgence que son ministre de la santé avec la bénédiction de son gouvernement essaie désespérément de proroger. 

Une posture incohérente au regard des récents chiffres rendus publics par le comité de pilotage de plan de veille et de riposte contre le Coronavirus (Copil). En effet, selon le Copil, sur plus 2500 tests effectués seuls 14 personnes ont été testées positives. 42 personnes ont été guéries. Plus aucun patient n’est hospitalisé encore moins en réanimation. Des chiffres révélateurs mais qui contrastent clairement avec la volonté gouvernementale. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*