ENS: les 4 étudiants abusivement exclus victimes d’une agression à la machette

les élèves-professeurs de l’ENS ont été agressés ©DR

Libreville, le 1er mars 2022 (Dépêches 241). Selon plusieurs sources concordantes, les 4 étudiants de l’Ecole normale supérieure (ENS) exclus abusivement, auraient été agressés à la machette, dans la nuit du jeudi 24 au vendredi 25 février, devant les locaux dudit établissement, où ils observent  depuis trois mois, une grève de la faim pour exiger l’organisation d’un Conseil d’établissement, censé statuer de nouveau sur leur sort. 

Fabien Bibang Bi Nguema, Amédée Ulrich Mombo Nzatsi, Alain Ndong Mba et Edgard Nze Mbang Aboghe, les quatres élèves-professeurs de l’Ecole normale supérieure (ENS) qui observent depuis 3 mois une grève de la faim devant les locaux de leur établissement, ne sont pas encore arrivés au bout de leurs peines. En effet, dans la nuit du jeudi 24 au vendredi 25 février dernier, ils ont été agressés par des hommes armés de machettes et de couteaux. Les malfrats ont emporté avec eux des téléphones portables ainsi que plusieurs objets de valeur. 

Si l’identité des agresseurs reste pour l’heure un mystère, les spéculations vont bon train. Certaines personnes évoquent l’éventualité d’un complot orchestré par les personnalités, qui n’ont pas intérêt à ce que se poursuive la grève de la faim que les quatres élèves-professeurs observent depuis 3 mois maintenant devant les locaux de l’ENS. 

A titre de rappel, Fabien Bibang Bi Nguema, Amédée Ulrich Mombo Nzatsi, Alain Ndong Mba et Edgard Nze Mbang Aboghe, les quatres élèves-professeurs exclus abusivement de l’Ecole normale supérieure (ENS) exigent l’organisation d’un Conseil d’établissement afin de réexaminer la décision prise en première instance par le conseil de discipline.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*