Setrag: le déraillement d’un train minéralier entraine la suspension du trafic ferroviaire

La problématique des déraillements des trains de la Setrag est loin d’avoir trouvé son épilogue ©DR

Libreville, le 4 mars 2022 (Dépêches 241). La Société d’exploitation du Transgabonais (Setrag) a suspendu le trafic ferroviaire en raison d’un nouveau déraillement de train enregistré sur son réseau. Aucun blessé n’est à déplorer et une enquête est en cours pour déterminer l’origine de ce nouvel incident.

L’entreprise Setrag a enregistré un nouveau déraillement de train le mardi 01 mars 2022 entre les gares d’Andem et Ntoum, axe réputé accidentogène. Cet incident a entraîné la suspension du trafic ferroviaire. 

En effet, selon  un communiqué de l’entreprise rendu public le 03 mars, près de 200 mètres linéaires de voies sont endommagés après le déraillement de 15 wagons. Bien heureusement, aucun blessé n’est à déplorer. Une enquête est en cours pour déterminer l’origine de la défaillance qui a occasionné cet incident.

Soulignons toutefois que pour ralentir la fréquence des déraillements de trains enregistrés ces dernières années, Setrag a déployé un plan de remise à niveau de la voie ferrée dont le coût du projet est estimé à  207 milliards de francs CFA.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*