Convocation de PAM au B2: Marc Ona Essangui dénonce «un acharnement dégoutant»

Le Leader de la société civile dénonce une injustice dans le traitement réservé à Pierre Alain Mounguengui ©DR

Libreville, le 21 avril 2022 (Dépêches 241). Au travers d’une publication sur sa page Facebook, Marc Ona Essangui a dénoncé la convocation de Pierre Alain Mounguengui à la Direction générale de la contre-ingérence et de la sécurité militaire communément appelée B2. Pour l’acteur de la société civile, cette convocation est un “acharnement dégoûtant” visant à déstabiliser l’ancien arbitre international récemment réélu à la tête de la Fegafoot, après avoir une décliné une nomination en conseil de ministre, qui n’avait pour seule issue que de l’écarter de la course à la maison Alexandre Samba au profit de Jérôme Efong Nzolo. 

La convocation à la Direction générale de contre-ingérence et de la sécurité militaire (B2) de Pierre Alain Mounguengui, quelques heures seulement après sa réélection à la tête de la Fédération gabonaise de football, suscite de nombreuses réactions dans l’opinion publique. 

Ainsi, évoquant cette affaire dans une publication sur sa page Facebook, Marc Ona Essangui a dénoncé un  « règlement de compte personnel » ourdit par les adversaires de Pierre Alain Mounguengui, lesquels souhaitaient voir une autre personnalité prendre les commandes de la Fegafoot, au terme du dernier congrès électif qui était organisé samedi dernier à Lambaréné (Moyen Ogooué). 

LIRE AUSSI: CapelloGate: Pierre Alain Mounguengui auditionné au B2 demain

Mieux, pour l’acteur de la société civile, Pierre Alain Mounguengui est en réalité victime d’un « acharnement dégoûtant », orchestré par les mêmes personnalités tapis dans l’ombre. Des personnalités qui du reste en réalité n’accordent selon Marc Ona Essangui, aucun intérêt à la manifestation de la vérité dans ce dossier de pédocriminalité qui a gangréné le football des années durant. Et le patron de l’ONG Brainforest de se poser les questions de savoir « Pourquoi avoir attendu qu’il décline votre offre de nomination et qu’il déjoue vos plans visant à imposer votre homme à la FEGAFOOT, Efong Nzolo, pour le convoquer sur un dossier qui remonte d’avant la CAN? Pourquoi avoir programmé le renouvellement de l’équipe de la FEGAFOOT sachant que sa candidature était sur la table? » s’est-il interrogé. 

LIRE AUSSI: Élection à la Fegafoot: Franck Nguema a-t-il voulu couper la tête de Pierre Alain Mounguengui ?

Autant de questions qui méritent des réponses claires des autorités compétentes. Lesquelles ont le devoir de faire triompher la vérité et la justice, et non pas de se soumettre aux intérêts égoïstes de certaines personnalités. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*