Transgabonaise: Colas souhaite soutenir le gouvernement gabonais

Alors que le projet piétine, Colas se propose d’accompagner le gouvernement gabonais ©DR

Libreville, 16 mai 2022 (Dépêches 241). C’est la principale information à retenir de la dernière rencontre entre le ministre des Travaux publics, Léon Armel Bounda Balondzi et une délégation de la multinationale Bouygues conduite par Maroun Hobeika. L’entreprise Colas, filiale du géant français souhaite accompagner l’Etat Gabonais dans le développement de la Transgabonaise. 

Lancé le 25 septembre 2020 à grand renfort médiatique par le Premier ministre Rose Christiane Ossouka Raponda Himself, le chantier de la Transgabonaise piétine. C’est certainement la raison pour laquelle, une délégation de la multinationale Bouygues, qui était reçue récemment par le ministre des Travaux publics, s’est proposée au travers de sa filiale Colas, d’accompagner l’Etat dans le développement de ce projet important. 

« Ce groupe international a manifesté son vif intérêt à accompagner l’État dans le projet routier phare la Transgabonaise » s’est réjoui Armel Bounda Balondzi au terme des échanges. Cet accompagnement pourrait notamment être financier. « Colas veut participer à la construction et au financement de la route La Transgabonaise » a poursuivi le membre du gouvernement. 

La Transgabonaise est un projet de construction d’une route qui doit rallier Libreville et Franceville sur un tronçon d’environ 828 Km. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*