PK8: Hervé Patrick Opiangah et la Confédération des fédéraux des mapanes du Gabon désormais main dans la main

Hervé Patrick Opiangah a manifesté son soutien aux couches défavorisées ©DR

Libreville, le 30 juillet 2022 (Dépêches 241). À l’initiative de la Confédération des fédéraux des mapanes du Gabon (CFMG), Hervé Patrick Opiangah s’est rendu ce samedi au quartier PK8, dans le 3è arrondissement de Libreville. Le président de l’Union pour la Démocratie et l’Intégration Sociale (UDIS), est venu finaliser son partenariat avec cette association, qui lutte pour l’amélioration des conditions de vie des personnes vivant dans les quartiers sous intégrés, de la capitale Gabonaise. 

Fidèle à ses convictions, mais surtout à son histoire, Hervé Patrick Opiangah a démontré une nouvelle fois, tout l’intérêt qu’il accorde aux personnes défavorisées et vivant dans les quartiers sous-intégrés. En effet, le président de l’Union pour la Démocratie et l’Intégration Sociale, a été reçu ce samedi, au quartier PK8 à l’invitation de la Confédération des fédéraux des mapanes du Gabon (CFMG). 

Au cours de cette rencontre, les responsables de la CFMG ont tenu à tordre le cou aux préjugés qui pèsent sur les habitants des “mapanes”. « Dans l’opinion publique, on a toujours qualifié les mapanes de dépotoir humain, où l’on retrouve tous les bandits, brigands, voleurs meurtriers, escrocs et j’en passe. Or ce visage sombre et chaotique, est bien loin de la réalité et de la vérité que représentent ces lieux car ils sont pétris des hommes et des femmes talentueux  » a déclaré Victor Mouketou, porte-parole de la Confédération des fédéraux des mapanes du Gabon. 

Ainsi, pour donner un coup d’accélérateur à l’intégration sociale des habitants des quartiers défavorisés, mais surtout mettre un terme à tous les préjugés, l’orateur a invité Hervé Patrick Opiangah, à devenir le président d’honneur de la Confédération des fédéraux des mapanes du Gabon. « Un adage dit que c’est dans la boue qu’on retrouve de l’or. La Confédération par ma voix, voudrait solennellement et humblement vous demander d’être toujours défenseur de la voix des sans voix des habitants des mapanes du Gabon, en étant son président d’honneur »  poursuivi Victor Mouketou. 

Prenant à son tour la parole, Hervé Patrick Opiangah a tenu avant toute chose à remercier les populations pour l’accueil chaleureux qui lui a été réservé, avant de prodiguer de précieux conseils à ses jeunes compatriotes. « Le chômage est devenu endémique c’est vrai, même les autorités le reconnaissent, mais nous devons tous prendre notre destin en main. Nous devons trouver des solutions provisoires aux problèmes que nous rencontrons dans nos quartiers en attendant les actions de l’Etat » a déclaré le patron de l’UDIS.

En tant que « fils des mapanes », Hervé Patrick Opiangah a naturellement accepté de devenir le président de la Confédération des fédéraux des mapanes du Gabon. « Vous pouvez compter sur moi modestement. Tous ensemble, je suis sûr qu’on va aller très loin » a-t-il souligné. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*