Gestion des Eaux et Forêts: un ingénieur pointe les insuffisances de Lee-white

Ali Bongo en présence de Lee-White ©DR

Libreville, le 20 octobre 2022-(Dépêches 241). Anatole Moubogha, un ingénieur du Ministère des Eaux et Forêts, appelle au limogeage du ministre Lee With et son équipe de «technocrates» dans une lettre ouverte adressée au chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba.  Cette levée de boucliers fait suite à des soupçons de détournement des deniers publics et d’une gestion administrative peu orthodoxe. 

Gestion « calamiteuse », voyages dispendieux, auxquels se greffent des soupçons de détournement des deniers publics. Dans une lettre ouverte datée du 18 octobre,  un ingénieur du minitère des  Eaux et Forêts pointe les insuffisances de Lee White, et supplie le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba de limoger le «  sorcier blanc »

Dans sa missive, Anatole Moubogha, s’offusque de ce que « les agents des Eaux et Forêts se trouvent aujourd’hui privés depuis plus de deux (2) trimestres de leur prime qui constitue pourtant un droit. » alors que dans le même temps, le compte prévu pour lesdites primes se voit régulièrement  décaissé en faveur de certaines missions déjà prises en compte par le Trésor Public. 

Autre fait décrié, la réhabilitation de Ghislain Moussavou, un protégé de Lee With, dans ses fonctions de Directeur Général des Forêts, alors que ce dernier est en liberté provisoire, après un séjour en prison pour soupçon de malversation financière et escroquerie. D’ailleurs, certaines sources rapportent que l’ancien pensionnaire de « sans famille » aurait repris ses activités illicites sans être inquiété. 

D’où l’interpellation  d’Anatole Moubogha au chef de l’Etat : « Je vous demande très respectueusement de démettre de leurs fonction monsieur Lee White et son équipe si vous tenez et avez de l’amour pour ce que vous avez appelé tout fièrement  en 2010 le Gabon Vert », a-t-on pu lire.

Gageons que cette interpellation donne au moins à l’ouverture d’une enquête, au sein de cette administration habituée aux scandales financiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*