Rentrée politique du PDG dans l’Estuaire: Steve Nzegho Diecko veut garder les troupes mobilisées

Nzegho Diecko a fidèlement transmis véhiculé le message du Chef de l’Etat ©DR

Libreville, le 22 octobre 2022 – (Dépêches 241). Le Parti Démocratique Gabonais (PDG) a tenu ce jour sa rentrée politique, étape de l’Estuaire, en présence des membres du comité permanent du bureau politique de cette province, ainsi que des militants et sympathisants de cette formation politique, venus nombreux pour l’occasion.

Pour cet événement d’envergure, Steeve Nzegho Diecko, a effectué une arrivée marquante et réussie, sous les acclamations de ses camarades du Parti Démocratique Démocratique qui ont tenu à manifester un véritable soutien à leur Secrétaire général. Comme une volonté de tordre le cou aux rumeurs de dissensions au sein de la maison du père. Une mobilisation du reste rendue possible grâce au leadership des membres du Comité permanent du Bureau Politique de la province, en tête desquels Rose Christiane Ossouka Raponda, première responsable politique de la province.

Prenant la parole, Steeve Nzegho Dieko n’a pas manqué d’adresser ses remerciements pour l’accueil chaleureux,  l’enthousiasme des camarades, l’organisation et la mobilisation qui, pour lui, sont le symbole d’une forte adhésion à la politique du distingué camarade président.

Pour Steeve Nzegho Diecko, « il est nécessaire d’assurer la victoire claire et nette d’Ali Bongo Ondimba aux élections de 2023 », a-t-il fait savoir. Cette rentrée politique a par ailleurs été l’occasion choisie a-t-il dit, de porter aux militants deux messages du ” distingué camarade président”. « D’une part, “l’unité” du parti qui est un enjeu auquel le distingué camarade président attache du prix »  et de poursuivre «  d’autre part, la nécessité de véritablement s’engager afin de mieux préparer les échéances politiques à venir », a-t-il indiqué. 

Le chemin étant tracé, toutes les militantes et tous les militants de l’Estuaire ont marqué leur adhésion aux consignes données. Un rendez-vous a été pris pour 2023, sur le terrain, pour conforter l’hégémonie du Parti démocratique gabonais au sortir de ces élections.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*