Incendie du stade d’Oyem: un candidat déclaré à la présidentielle 2023 entre les mains de la justice 

Sosthène Orphé Lendjedi Ibola, le candidat déclaré à l’élection présidentielle accusé de terrorisme @DR GabonInfo

Libreville le 16 novembre 2022 – (Dépêches 241). Le futur candidat à la présidentielle 2023, Sosthène Orphé Lendjedi Ibola ferait partie des commanditaires de l’incendie du stade d’Oyem survenu en avril 2020. Ce dernier est actuellement entre les mains de la justice.

 L’opposant Sosthène Orphé Lendjedi Ibola, fondateur du parti politique de l’opposition Orientation nouvelle (ON) a été mis à la disposition de la justice. Il est soupçonné d’être l’un des cerveaux des extrémistes qui ont incendié le stade de football d’Oyem en avril 2020.« Après plusieurs jours de détention dans les locaux de la Direction Générale de Recherche (DGR) pour des besoins d’enquête, Sosthène Orphé LENDJEDI IBOLA, le Chef de parti, a été déféré au parquet du Procureur de la République pour y être entendu ces lundi 14 et mardi 15 novembre 2022 » indique un communiqué signé de Dr Erick Miguel Poaty, Président d’Orientation Nouvelle (ON).

En effet, Sosthène Orphé Lendjedi Ibola, est candidat déclaré à la présidentielle prévue au Gabon en 2023. À ce titre, et en raison des valeurs de démocratie et du respect des libertés prônées par le Commonwealth dont fait désormais partie le Gabon, ses partisans demandent sa libération. « Nous attirons l’attention du Gouvernement Gabonais sur le fait qu’une arrestation d’un candidat déclaré aux élections serait en contradiction avec le discours promu par le Commonwealth, les Nations Unis, et autres instances internationales. Par conséquent, nous encourageons la libération du candidat aux élections présidentielles 2023, Sosthène Orphé Lendjedi Ibola, » conclut le communiqué.

Construit pour abriter la Can 2017, le stade d’Oyem a coûté à l’Etat gabonais plusieurs dizaines de milliards de Fcfa. Sa destruction avait été perçu comme un acte de terrorisme. l’État promettait de réprimer fermement les auteurs de cet acte d’une extrême gravité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*