Tournée gouvernementale dans la  Nyanga : quand Bilié-By-Nze laisse planer des suspicions de détournements de fonds

Il y a-t-il eu détournements de fonds dans la Nyanga? ©DR

Libreville, le 29 novembre 2022 (Dépêches 241). Le 27 novembre dernier, une délégation gouvernementale conduite par Alain Claude Bilié-By-Nze s’est rendue dans la province de la Nyanga, à l’effet de visiter plusieurs infrastructures relevant de plusieurs secteurs. À l’issue de cette visite, le vice-premier ministre a estimé que les travaux engagés ne correspondaient pas aux dépenses effectuées par l’Etat. De quoi laisser planer des suspicions de détournements de fonds publics. 

C’est un secret de polichinelle. Le Gabon est confronté depuis de nombreuses années au phénomène de la corruption dont l’un des corollaires se nomme, les détournements de fonds publics. Ces derniers pourraient d’ailleurs, expliquer le faible niveau d’avancement des chantiers initiés par le gouvernement, sous les ordres du Chef de l’Etat dans la province de la Nyanga. 

C’est en tout cas le message sybelin contenu dans une publication Facebook de Alain Claude Bilié-By-Nze, qui conduit depuis le 27 novembre dernier une délégation gouvernementale dans la province de la Nyanga, en prélude à une visite prochaine du président de la République. « D’une manière générale, l’état des lieux laisse apparaître des réhabilitations en deçà des attentes et des ressources financières engagées » a écrit le Vice premier ministre. 

LIRE AUSSI: Tournée ministérielle dans les provinces: quand le gouvernement constate son propre échec à la veille des élections

Cette sortie d’Alain Claude Bilié-By-Nze devrait peut-être susciter l’intérêt des autorités judiciaires, lesquelles doivent déterminer la destination des fonds alloués pour la réalisation des projets initiés par le gouvernement dans la Nyanga.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*