Gabon: polémique autour de l’intronisation d’un roi Igbo du Nigeria

l’installation du roi est mal perçue ©DR

Libreville, le 6 décembre 2022 (Dépêches 241). Récemment, un roi Igbo du Nigeria a été installé sur son trône au Gabon. La vidéo de l’intronisation du chef traditionnel devenue virale, alimente la polémique chez les internautes Gabonais qui y voient une violation de souveraineté nationale. 

Des critiques acerbes et des commentaires peu élogieux mais surtout la colère et l’indignation. Les nombreuses réactions qui ont suivi l’installation de sa Majesté Eze Binjamin Okeke, en qualité de roi de la communauté Igbo du Gabon, avaient quasiment toutes la même tonalité. Dans l’opinion publique, la vidéo de cette intronisation a été perçue comme une provocation. 

Dans une lettre ouverte supposément écrite par la communauté Mpongwè, cette dernière a dénoncé une atteinte à la souveraineté. « Face à de telles provocations, quelle est la réaction de l’ambassade et du ministère Gabonais des Affaires étrangères? Il est inadmissible d’installer un roi soit-il en exil dans un territoire externe au lieu de naissance de sa communauté » s’indigne-t-elle. 

Pour sa part, l’acteur de la société civile, Geoffrey Foumboula Libeka s’interroge sur l’opportunité d’installer un roi de la communauté Igbo au Gabon. « Qu’un président d’association d’une communauté étrangère vivant au Gabon soit installé je cela est normal. Mais installer un roi, un chef coutumier d’une communauté étrangère dans le pays d’accueil, je me questionne toujours » souligne le membre fondateur du Copil citoyen. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*