Front social: les Librevillois privés de taxi ce mardi

les Librevillois pourraient vivre un calvaire demain © DR

Libreville, le 26 décembre 2022 (Dépêches 241). Dans l’optique de protester contre le déguerpissement des transporteurs de la zone de la Gare routière, le Syndicat libre des transporteurs gabonais (SYLTEG) a organisé un rassemblement ce lundi à Libreville. A l’issue de cette rencontre, Jean Robert Menié, patron de ladite centrale syndicale a annoncé une journée sans taxi demain mardi.

Dans le but de fluidifier la circulation, le gouvernement a pris la décision récemment de déguerpir les transporteurs terrestres installés sur le site de la Gare routière. Cette décision a suscité l’ire du Syndicat libre des transporteurs gabonais (SYLTEG) lequel, a organisé  à l’initiative de son président, Jean Robert Menié un grand rassemblement ce lundi à Libreville. 

Au terme de cette rencontre, les transporteurs terrestres ont annoncé une journée sans taxi demain mardi, afin d’exprimer leur mécontentement devant la décision gouvernementale. Un mécontentement du reste justifié par le fait que gouvernement n’a jamais construit de gare routière. « Nous voulons que le gouvernement construise des gares routières afin de régler une bonne fois pour toute, le problème de fluidité dans les artères de la capitale » s’est indigné Jean Robert Menié cité par GabonMédiaTime

Toujours selon le journal en ligne, les syndicalistes ont introduit une demande d’audience à la Primature dans l’objectif d’inviter les plus hautes autorités à solutionner cette problématique. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*