Rumeur concernant la présence sur le marché du riz impropre à la consommation: qui des Gabonais ou de la DGCC dit vrai ?

la DGCC tente de rassurer les Gabonais © DR

Libreville, le 26 avril 2023 (Dépêches 241). Depuis quelques jours, plusieurs internautes dénoncent à travers des vidéos, la qualité du riz vendu sur le marché Gabonais. Selon eux, certains commerçants écouleraient du riz en plastique. Une information contestée par les responsables de la Direction générale de la concurrence et de la consommation qui, après une descente sur le terrain et une analyse des échantillons de riz ont affirmé qu’il n’y avait pas sur le marché gabonais du riz impropre à la consommation. 

Il y a quelques heures, plusieurs agents de la Direction générale de la Concurrence et de la consommation, accompagnés de leurs collègues du ministère du Commerce, ont réalisé une descente de terrain, visant à évaluer la qualité du riz vendu sur le territoire national. L’analyse de plusieurs échantillons prélevés auprès des grossistes a révélé que le riz vendu au Gabon n’était pas impropre à la consommation. «Depuis plusieurs jours, nous procédons à des analyses sur le riz et à ce jour nous il n’y a pas de riz impropre à la consommation» a déclaré Anges Barney Lekogho Oboumadjogo le Directeur général adjoint de la DGCCRF. 

Cette sortie intervient dans un contexte marqué par la multiplication sur la toile Gabonaise, de vidéos dénonçant la présence sur le marché national de riz plastique. Dans ces vidéos exhaustives, des individus faisaient le constat qu’une fois le riz préparé, il devenait semblable à du caoutchouc et était donc impropre à la consommation. Ces dénonciations avaient suscité la psychose dans l’opinion publique. 

Reste à savoir si les propos des responsables de la Direction générale de la concurrence et de la consommation suffiront à rassurer les Gabonais qui étaient particulièrement inquiets. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*