Lastourville: une pétition récuse la nomination du nouveau Délégué Spécial

la pétition conteste la nomination du nouveau Délégué Spécial de Lastourville

Libreville, le 5 février 2024 (Dépêches 241). À travers une pétition signée par une cinquantaine de personnes, les populations de Lastourville ont souhaité faire entendre leur mécontentement suite à la nomination de Jacques Litona Loumba au poste de Délégué Spécial de leur commune. Les signataires de la pétition ont motivé leur prise de position par les errements de l’édile intérimaire. 

Le 29 janvier dernier, le porte-parole du Comité de Transition pour la Restauration des Institutions, le Lieutenant-Colonel Ulrich Manfoumbi Manfoumbi, a dévoilé les identités des personnes désignées pour assurer la fonction de Délégué Spécial dans les villes de Franceville, Koulamoutou et Lastourville. Seulement, l’identité de l’édile intérimaire de la dernière ville citée a suscité des émules. 

En effet, dans une pétition dont la rédaction de Dépêches 241, a reçu copie, les populations de la ville de Lastourville se sont insurgées contre la nomination de Jacques Litona Loumba au poste de Délégué Spécial de leur commune. «S’agissant du cas de Lastourville, les populations de ladite commune sont indignées du choix porté sur la personne de Monsieur Jacques Litona Loumba comme Délégué Spécial de la Mairie de Lastourville», a-t-on pu lire. Pour les signataires de ladite pétition, le promu ne mérite pas le poste car il serait un homme renfermé sur lui-même qui vivrait reclus dans son domicile. «Ce dernier ne côtoie ni n’assiste personne, aussi bien dans sa propre famille qu’autour de son quartier», poursuit la pétition. 

Par ailleurs, les auteurs de la pétition contestent la nomination de Jacques Litona Loumba au poste de Délégué Spécial car ce dernier serait un mauvais gestionnaire. «L’intéressé est opérateur économique tenancier d’une boulangerie dont la clé a été mise sous le paillasson en raison de sa mauvaise gestion», souligne la pétition qui invite les plus hautes autorités à annuler la nomination de ce dernier comme Délégué Spécial de leur cité, pendant la durée de la Transition. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*