RPM: le bureau politique entérine la nomination de Goulongana au poste de président intérimaire du parti 

le RPM a un nouveau président

Libreville, le 12 février 2024 (Dépêches 241). Le siège national du Rassemblement pour la Patrie et la Modernité a abrité samedi dernier, une réunion du bureau politique. L’instance dirigeante du RPM a entériné la nomination de Jean Robert Goulongana au poste de président intérimaire de la formation politique fondée par Alexandre Barro Chambrier. 

Au cours d’une rencontre avec les cadres de son parti organisée le 3 février dernier, Alexandre Barro Chambrier avait désigné Jean Robert Goulongana, président intérimaire du Rassemblement pour la Patrie et la Modernité «J’ai décidé de me décharger de mes fonctions à la tête du parti et de mettre en place un intérim pendant la durée de ma mission au sein du gouvernement. Cet intérim sera assuré par Jean Robert Goulongana en étroite liaison avec le Secrétariat Exécutif du Parti» avait déclaré ABC. 

Cette décision a été entérinée par le bureau politique de la même formation politique, qui était réuni vendredi dernier au siège national du Rassemblement pour la Patrie et la Modernité. «Les membres du Bureau Politique ont adopté, à l’unanimité, la résolution qui leur était soumise et au terme de laquelle son intérim sera assuré par le Vice-président Jean-Robert Goulongana» a-t-on pu lire dans un communiqué de presse. 

Ancien Directeur général de la Caisse nationale d’assistance maladie et de garantie sociale (CNAMGS), Jean Robert Goulongana est un militant de la première heure du Rassemblement pour la Patrie et la Modernité. Il est sénateur de la transition.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*