Coopération: une délégation Gabonaise en route pour l’Angola pour décrisper les relations entre Libreville et Luanda?

vers une décrispations des relations diplomatiques entre Libreville et Luanda

Libreville, le 23 avril 2024 (Dépêches 241). Selon les informations du journal en ligne GabonActu, une délégation Gabonaise composée entre autres de Jean François Ndongou et de Jean Ping aurait embarqué dans un vol spécial en direction de l’Angola. Ladite délégation aurait pour mission d’œuvrer en faveur du réchauffement des relations diplomatiques entre Libreville et Luanda. 

L’avènement du Comité de Transition pour la Restauration des Institution au pouvoir avait été le point de départ d’une brouille diplomatique entre Libreville et Luanda. Les autorités Angolaises qui refusaient de reconnaitre toute forme de légitimité au nouveau pouvoir de Libreville, avaient ouvertement milité en décembre dernier, pour l’exclusion du Gabon de la Communauté des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) entraînant au passage, un refroidissement des relations diplomatiques entre Libreville et Luanda.

Cette étape pourrait devenir très bientôt un mauvais souvenir. En effet, selon plusieurs sources une délégation composée entre autres Jean François Ndongou, président de l’Assemblée nationale de transition  et de Jean Ping, ancien ministre des Affaires Étrangères, aurait embarqué dans un vol spécial en direction de l’Angola afin mener une action diplomatique visant un réchauffement des relations diplomatiques entre Libreville et Luanda. « Une délégation officielle gabonaise a quitté Libreville mardi matin par vol spécial à destination de Luanda en Angola dans la perspective du dégèle entre Libreville et Luanda », informe GabonActu

Toujours selon notre confrère, la délégation pourrait être reçue par le président Angolais himself Joao Lourenço. Le Gabon et l’Angola sont deux pays frères qui ont par le passé toujours entretenu d’excellentes relations diplomatiques. Le réchauffement des relations entre Libreville et Luanda ne serait donc qu’un juste retour des choses. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*