Auteur/autrice : Iboka Marc André

Gabon: Mborantsuo épinglée par une enquête faisant d’elle la propriétaire de plusieurs biens immobiliers à Dubaï ? 

Marie Madeleine Mborantsuo, ancienne Présidente de la Cour Constitutionnelle du Gabon aurait été épinglée dans une enquête menée par un consortium de plusieurs médias internationaux, indiquant que l’ex Patronne de la « Tour de Pise », nom attribué à la Cour Constitutionnelle sous son magistère de 32 ans, posséderait cinq appartements et 2 villas d’une valeur approximative de 4 milliards de nos francs.

Transition: Ella Ekogha serait depuis 3 mois, libre de tous mouvements

Arrêté puis placé en détention à la prison centrale de Libreville après la prise du pouvoir des militaires en août 2023, Jessye Ella Ekogha, ancien collaborateur et porte-parole de la Présidence de la République sous Ali Bongo Ondimba, serait désormais libre de ses mouvements, selon le journal Jeune Afrique, dans un de ses articles paru ce 17 mai 2024.

Gabon: en entamant une grève de la faim, Ali Bongo ne montre-t-il pas qu’il a assez de force pour être jugé ?

Depuis quelques jours, il se susurre avec insistance que l’ancien Président du Gabon, Ali Bongo Ondimba, aurait entamé une grève de la faim pour protester contre des présumés actes de tortures perpétrés à l’endroit de sa femme Sylvia Bongo et son fils Noureddine. Si cette information est avérée, elle jetterait un sérieux doute sur l’idée très répandue jusqu’alors, selon laquelle, Ali Bongo Ondimba serait actuellement incapable de comparaître devant les tribunaux pour cause de son état de santé extrêmement fébrile.

Bouffonnerie politique: après avoir quitté le PDG, Franck Joseph Nguema lance « Gabao »  pour dit-il « restaurer la dignité des Gabonais

Ce mercredi 15 mai 2024, un des zélateurs du régime Bongo-Valentin-PDG a lancé un mouvement politique. Dans un discours empli de gracieusetés hypocrites, Franck Joseph Nguema, ancien Ministre des Sports de l’ordre ancien, a indiqué qu’il entend au sein du mouvement Gabao « restaurer la dignité des Gabonais ».

Grève de la faim supposée de l’ancien chef de l’Etat: Ali Bongo « un manipulateur », selon le gouvernement 

Protestant contre des supposés actes de tortures infligés à son épouse Sylvia et à son fils Noureddine à la prison centrale de Libreville, l’ancien Président du Gabon, Ali Bongo Ondimba et ses deux plus jeunes fils, auraient décidé d’entamer une grève de la faim. En mesure de rétorsion, le Gouvernement de la Transition, par l’entremise de son porte-parole, a tenu à apporter un sévère démenti à ce qu’il qualifie de tentative de manipulation de l’opinion.

Dialogue National Inclusif : où sont passés les perdiems de la presse ?

Seize jours après la fin du Dialogue National Inclusif qui s’est tenu du 2 au 30 avril dernier à Angondjé, les hommes et femmes de la presse demeurent en attente de leurs perdiems toujours impayés, malgré le service effectué avec un certain brio, reconnu par le Gouvernement. Une situation qui laisse désormais libre cours à des interprétations et fantasmes de tous genres.

Suppression des partis politiques au sein des Commissions électorales: Quid de leur droit à participer à l’expression du suffrage ?

L’arrivée au pouvoir du Comité pour la Transition et la Restauration des Institutions (CTRI) a suscité, à n’en point douter, de grands espoirs et fantasmes de tous genres chez les populations, de voir enfin le Gabon entrer dans le cercle des Nations libres et démocratiques, suivant en ce temps les annonces faites par les nouvelles autorités du pays.

Supposés actes de torture contre sa famille : Ali Bongo et ses fils Jalil et Bilal entament une grève de la faim 

Dans l’une de ses publications du jour sur X (ancien Twitter), le très renseigné Sébastien Nemeth a indiqué que l’ancien Président du Gabon, Ali Bongo Ondimba et ses deux plus jeunes fils, Jalil et Bilal et auraient entamé une grève de la faim, aux fins de protester contre la séquestration et les actes de tortures supposément infligés à leur famille.

Compagnie aérienne Fly Gabon: le CTRI matérialise sa promesse en acquérant le 1er aéronef de la compagnie 

Tel que l’avait annoncé le Président de la République, Chef de l’Etat, le Général de Brigade Brice Clotaire Oligui Nguema, à l’occasion de son discours à la Nation, la compagnie Fly Gabon prend peu à peu forme. Les nouvelles autorités viennent de rendre publiques les images du tout premier aéronef ATR 72-600 de la compagnie. Preuve manifeste de la matérialisation de cette volonté des nouvelles autorités de doter le Gabon d’une nouvelle compagnie aérienne après Air Gabon. 

Modification des lois à convenance personnelle: Oligui Nguema dans le même costume d’Ali Bongo Ondimba ?

Déposé par l’armée en août dernier, le régime déchu symbolisé par Ali Bongo Ondimba avait érigé en crédo la transgression, la violation et l’interprétation partisane de la loi. Des habitudes décriées dont on pensait qu’elles disparaîtraient avec l’avènement au pouvoir des militaires du Comité pour la Transition et la Restauration des Institutions (CTRI). Des espoirs rapidement douchés maintenant que les Gabonais constatent ahuris, que Brice Clotaire Oligui Nguema semble revêtir le même costume que son prédécesseur, dans un zeste de despotisme en érigeant et en transgressant parfois des lois pour convenance personnelle.