Étiquette : Assemblée Nationale

Gabon: 93 millions, le salaire mensuel surréaliste du président de l’Assemblée nationale sous le régime d’Ali Bongo

C’est la révélation faite pour le journaliste Gabin Atiga dans l’émission Matin week-end diffusée récemment, l’ancien président de l’Assemblée nationale percevait un salaire mensuel de 93 millions de FCFA. Un montant qui fait froid dans le dos et contraste avec la précarité qui frappe de nombreux Gabonais.

Proposition d’augmentation du nombre de politiques à l’Assemblée nationale: la proposition indécente du «collabo» Jean François Ndongou

Reçu le 22 septembre dernier par Brice Clotaire Oligui Nguema, Jean François Ndongou, le président de l’Assemblée nationale de transition a exprimé le vœu que soit augmenté, le nombre d’acteurs politiques au sein de l’institution qu’il aura la mission de diriger. Un souhait jugé indécent et insensé par une partie de l’opinion publique qui rappelle que les politiques durant les 50 dernières années, ont contribué à la dégradation du climat socio-économique tout en cautionnant les impostures et forfaitures au sommet de l’Etat.

Crise à la Magistrature: le président du Synamag entendu par la Commission des lois et des affaires administratives de l’Assemblée nationale ce lundi 

Ce lundi, le président du Syndicat national des magistrats du Gabon, Germain Nguema Ella sera auditionné par les députés membres de la Commission des lois, des affaires administratives et des droits de l’homme. Les parlementaires souhaitent cerner les contours de la crise qui secoue la magistrature gabonaise.

Masse salariale: Près de 8 milliards de Fcfa pour les 814 personnes que compte l’Assemblée Nationale

C’est ce que nous apprend le document de cadrage relatif aux plafonds d’autorisations d’emplois des ministères, des autorités administratives et des institutions en République gabonaise. En dépit de l’impérieuse nécessité de poursuivre la mise en œuvre des mesures concourant à la maîtrise de la masse salariale en vue d’une gestion efficiente, l’exécutif gabonais s’est en 2021, une nouvelle fois englué dans sa spirale négative de dérapages budgétaires. En témoigne notamment les 8 milliards de FCFA décaissés au profit des députés et leur personnel