Gabon: Guy Patrick Obiang lance la médecine itinérante, dans le District d’Akam-Essatouk

Photo de famille du ministre Guy Patrick avec les responsables du centre de santé d’Akam Essafouk DR©

Inscrit dans le Plan d’Accélération de la Transformation (PAT), la médecine itinérante est le moyen par lequel, les gabonais de l’arrière-pays, n’ayant pas la possibilité de se rendre dans les grands centres de santé urbains, auront toutefois l’opportunité de se faire administrer des soins chez eux. Cette activité a été lancée hier samedi 28 août 2021, dans le département du Woleu, précisément, au Canton Nye par le ministre de la santé , le Dr Guy Patrick Obiang Ndong. 

A Akam-Essatouk, plusieurs discours ont été prononcés pour la circonstance. Notamment, le discours de bienvenue du notable, Jean Frédéric Ndong Ondo, qui a dans son allocution souhaité au ministre, et à toute sa délégation une chaleureuse bienvenue. 

« En ma qualité de notable de cette circonscription, il m’a été chargé de prononcer le mot de bienvenue. C’est ainsi, que je vous souhaite à vous, monsieur le ministre et à la délégation qui vous accompagne, bienvenue dans le district d’Akam-Essatouk ». Non sans manquer d’adresser les vœux de reconnaissance de l’ensemble des populations du Canton Nye, à l’endroit du chef de l’État Ali Bongo Ondimba, pour tous les actes posés en faveur des populations de cette localité.

La dernière allocution a été celle du ministre. Dans son propos, le membre du gouvernement a tenu, tout d’abord, à remercier les populations pour l’accueil Ô combien chaleureux qui lui a été accordé et à toute la délégation qui l’accompagnait. Non sans manquer de saluer l’implication et la mobilisation des populations du Canton, preuve de leur adhésion au projet de la médecine itinérante. 

« Monsieur le doyen, Monsieur le membre du bureau politique, Monsieur l’honorable, chers parents, je vous remercie de l’accueil très chaleureux que vous avez bien voulu réserver à moi, ainsi qu’à toute la délégation qui m’accompagne. Cet accueil témoigne de toute la satisfaction que le district d’Akam-Essatouk éprouve, par rapport au projet de la médecine itinérante, Haute instruction du président de la République chef de l’État Ali Bongo Ondimba et de Madame Rose Christiane Ossouka-Raponda, premier ministre gabonais », s’est-il exprimé. 

A noter que le périple du membre du gouvernement, qu’accompagnait le député du Canton Woleu, Serge Ndong Obame a donc été lancé, dans le village Mekaga-billéossi Essangui, situé à une vingtaine de kilomètres de la ville d’Oyem par une visite au dispensaire de ce village. Au cours de cette escale, le premier responsable politique du département du woleu a été accueilli par Raphaël Mezui Mintsa, lui aussi membre du bureau politique du Parti Démocratique Gabonais(PDG) avant de poursuivre son chemin vers le district d’Akam-Essatouk. Là bas, il a été reçu par une forte délégation des autorités politico-administratives notamment, le député du Canton Nye, Molière Eyi Enghot, de quelques notables de la localité, des populations et surtout d’une forte délégation du personnel médical de la circonscription. 

Il a profité de ces moments pour offrir un important don en médicaments, pour la structure sanitaire locale. Avant de reprendre la route pour la cité NKOUM-EKIEIGN. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*