Parti politique: Paulette Missambo prend les rênes de l’Union Nationale

Paulette Missambo sera la prochaine présidente de l’Union Nationale ©DR

Libreville, le 14 novembre 2021 (Dépêches 241). A l’issue du congrès électif qui était organisé ce samedi 13 novembre à Libreville, Paulette Missambo a été élue présidente de l’Union Nationale, parti de l’opposition dite radicale. Elle a devancé d’une courte tête Paul Marie Gondjout, son unique adversaire. 

Après plusieurs reports, le congrès électif de l’Union Nationale, parti cher au défunt André Mba Obame, s’est finalement tenu ce samedi à Libreville, en présence de plusieurs centaines de militants, venus des 9 provinces du pays. Un congrès du reste historique pour ce parti, plus que, en sus du renouvellement de ses instances dirigeantes, il avait également pour ambition de désigner le nouveau président de cette formation politique. 

LIRE AUSSI: Union nationale: le Congrès à nouveau reporté 

Ainsi, au terme des opérations de vote, c’est Paulette Missambo qui a été portée au pinacle, avec un total de 308 voix contre 300 voix pour Paul Marie Gondjout, son concurrent. L’ancienne ministre de la Santé d’Omar Bongo, succède ainsi à Zacharie Myboto, qui dirigeait le parti depuis 2010, année de sa création. 

La présidente nouvellement élue de l’Union Nationale, fera face à de nombreux défis notamment, le rassemblement de toutes les forces vives de sa formation politique mais surtout, la préparation des échéances électorales à venir dont l’élection présidentielle de 2023. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*