Tchibanga: Un corps sans vie criblé de balles retrouvé dans les eaux de la Nyanga

depuis la découverte de la dépouille, la ville de Doutsila est plongée dans l’émoi ©DR

Libreville, le 19 novembre 2021 (Dépêches 241). Une dépouille de type masculin aurait été découverte dans le fleuve Nyanga par des pêcheurs. Un corps avec un particularité en ce sens qu’il aurait été criblé de balles. S’il n’a pas été identifié  raison de son état avancé de décomposition, ce fait intriguant alimente depuis quelques jours les discussions à Tchibanga. 

La découverte macabre faite dans le département de la Doutsila par des riverains a plongé ce village situé à quelques kilomètres du village de Rinanzala dans l’épouvante. Une peur née de la nature du décès et des possibles raisons de ce passage de vie à trépas. 

Un corps sans vie d’un individu aurait été découvert dans la Nyanga par les pêcheurs. Seule particularité, ce corps semble avoir été criblé de balles. C’est du moins ce que nous rapporte le média en ligne Info Estuaire après une info tirée du quotidien L’Union. « Ce sont quelques pêcheurs de la localité qui, en  se rendant au village Nzinga, feront la découverte macabre avant d’alerter la brigade de gendarmerie qui arrivera sur les lieux quelque temps après », a-t-on. 

Selon les personnes présentes au moment de la sortie du corps de l’eau, « la victime n’avait aucun vêtements et des traces de balles étaient perceptibles au niveau de son postérieur et du crâne » indique le média. Lequel précise en outre que la victime serait un « un homme de sexe masculin de petite taille dont l’âge varie entre 35 et 40 ans et dont la mort remonterait à près d’une semaine »

Une découverte et des faits qui portent l’intrigue presque insoluble dans laquelle sont plongées les populations du village. Insoluble, car en décidant d’inhumer la victime compte tenu de son état avancé de décomposition, les chances de mener une enquête qui aboutisse à aux auteurs réels de ce qui semble etre un assassinat, sont désormais infimes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*