Une2

Attaque du QG de Jean Ping: témoin oculaire et patron de la justice, Gondjout étrangement silencieux ?

La chute du système Bongo-PDG au pouvoir pendant près de six décennies a fait naître au sein de la population Gabonaise de gros espoirs. Espoir de voir enfin la justice être rendue aux nombreux martyrs d’un système qui n’a brillé que par l’oppression, la dictature, les emprisonnements politiques, mais surtout espoir de voir la justice être rendue à propos de l’attaque sanglante du QG de campagne de Jean Ping, dans la nuit du 31 août 2016 à Libreville. Seulement, 8 ans après, même avec un nouveau Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, par ailleurs témoin oculaire de ce moment d’horreur, aucune instruction n’a été ordonnée pour établir les responsabilités des uns et des autres dans cette affaire.

Gabon: l’activisme ordurier, nouveau viatique pour les nominations dans la Transition ?

Avec l’avènement au pouvoir des militaires et la Transition annoncée, l’opinion semblait acquise à l’idée de voir enfin émerger de nouveaux visages dans le paysage politico-administratif Gabonais. De nouvelles figures qui, on l’espérait, incarneraient les valeurs d’honnêteté, de travail, de patriotisme, et de respect, mais surtout de probité morale. Or, il se donne à voir depuis le début de cette Transition, qu’une catégorie de concitoyens, s’étant signalés par un activisme ordurier et insultant, sont nommés et promus à des postes de haute responsabilité, et d’autres très proches du Président de la Transition. Une belle curiosité. 

Projet de loi électorale: un texte qui « enterre tous les acquis démocratiques », estime Jean Valentin Leyama 

Depuis l’annonce de la rétrocession de l’organisation des élections au Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité, plusieurs acteurs politiques et ceux de la société civile ne cessent de dire leurs inquiétudes. Cela s’est trouvé encore dit dans la récente sortie de Jean Valentin Leyama, qui estime que l’actuel projet de loi portant organisation des élections au Gabon « enterre tous les acquis démocratiques », au regard de la teneur qui sera la sienne après toutes les modifications qui lui seront apportées.

Employabilité: la fonction publique pour les uns, l’entrepreneuriat pour les autres

Comme le régime déchu, le nouveau pouvoir s’emploie à répéter, tel un mantra qui sauvera la jeunesse gabonaise de sa détresse actuelle, que la fonction publique est saturée et que la jeunesse devrait désormais se tourner vers l’entrepreneuriat. Seulement, à la lecture de nombreux faits, on constate qu’il semble s’établir une reproduction des classes sociales, qui veut que les filles, les fils et proches des tenants du pouvoir d’hier et d’aujourd’hui soient intégrés à la fonction publique, nommés ou promus à des hautes fonctions, et les autres jeunes soient orientés vers l’entrepreneuriat, sans véritables mesures d’accompagnement.

Opération Scorpion: les Bonus de la discorde distribués par Ali Bongo, mielleux pour les uns, fielleux pour les autres

Ouvert le 24 mai dernier, le procès des BLA-Boys, du nom des anciens commis de l’Etat tombés en disgrâce après le déclenchement de l’Opération Scorpion fin 2019, a tenu en haleine une partie de l’opinion pendant un peu plus de 2 semaines. Au-delà des différents verdicts contestables rendus ça et là, qui contre Brice Laccruche Alihanga, qui contre Tony Ondo Mba ou encore Patrichi Tanasa, reste une équation à résoudre. Celle de ces bonus pour lesquels certains sont allés en prison pendant que d’autres, sans coup férir, sont en liberté et toujours aux affaires au sein du nouveau pouvoir. 

Présentation du texte portant organisation des élections devant les Députés: Immongault accusé de violer et vicier les procédures ? 

Alors qu’il était censé se présenter mercredi devant les députés aux fins d’exposer sur le projet de loi relatif à l’organisation des élections, Hermann Immongault, Ministre de l’Intérieur, aurait tout simplement été éconduit par les députés de l’Assemblée Nationale. Ces derniers lui reprochent de vouloir présenter et faire adopter cette loi hautement importante de façon insidieuse en violant au passage les procédures. 

Gabon: les révélations de JA sur la possible évasion judiciaire des Bongo-Valentin qui font tressaillir le Gouvernement 

Dans une dépêches publiée le 6 juin, la très informée Jeune Afrique fait des révélations sur un probable deal en cours entre les Bongo-Valentin et le CTRI, sous la houlette du Général-Président Brice Clotaire Oligui Nguema. Ce dernier aurait demandé au clan de l’ancien Président déchu de céder leurs biens et leurs parts dans plusieurs entreprises, en échange de leur liberté. 

Gabon: le cabinet de Me Anges Kevin Nzigou vandalisé 

Le cabinet de l’avocat au barreau du Gabon, Me Anges Kevin Nzigou a fait l’objet d’actes de vandalisme cette nuit du vendredi au samedi, par un individu non encore identifié à ce jour. Selon plusieurs sources concordantes, le nervis aurait tenté de s’enfuir avec un butin composé de plusieurs ordinateurs portables et de nombreux documents importants.

Éliminatoire CDM: quels hommes et quel système pour Le Gabon face à la Côte d’Ivoire ? 

Les Panthères du Gabon affrontent dans quelques heures, les Éléphants de Côte-d’Ivoire au stade de Korhogo. Une première manche entre leader de la poule F qui promet d’être disputée et pour laquelle les coéquipiers de Kanga Guelor sont bien décidés à jouer les trouble-fêtes. Surtout que le sélectionneur Thierry Mouyouma a clairement indiqué qu’il a des idées pour aborder cette rencontre face aux champions d’Afrique.