POLITIQUE

Transition: l’insoluble équation nommée Hervé Patrick Opiangah 

À chaque époque, tout pays compte des femmes et des hommes qui écrivent l’histoire de ce dernier. Hervé Patrick Opiangah fait assurément partie de ces hommes qui participent à écrire l’histoire du Gabon. Discret, observateur et peu volubile, victime des quolibets et  de la petitesses d’esprit de certains concitoyens, HPO est un acteur politique et un remarquable homme d’affaires qui domine l’histoire ainsi que la vie politique gabonaise. Un homme qui aurait définitivement pu prendre une part active dans la réussite de la Transition en cours au Gabon, parce que faisant partie des personnalités ayant œuvré discrètement pour le changement de régime et l’arrivée des militaires au pouvoir. Décryptage! 

Attaque du QG de Jean Ping: témoin oculaire et patron de la justice, Gondjout étrangement silencieux ?

La chute du système Bongo-PDG au pouvoir pendant près de six décennies a fait naître au sein de la population Gabonaise de gros espoirs. Espoir de voir enfin la justice être rendue aux nombreux martyrs d’un système qui n’a brillé que par l’oppression, la dictature, les emprisonnements politiques, mais surtout espoir de voir la justice être rendue à propos de l’attaque sanglante du QG de campagne de Jean Ping, dans la nuit du 31 août 2016 à Libreville. Seulement, 8 ans après, même avec un nouveau Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, par ailleurs témoin oculaire de ce moment d’horreur, aucune instruction n’a été ordonnée pour établir les responsabilités des uns et des autres dans cette affaire.

Gabon: par une requête en annulation introduite à la CC, Foumboula Libeka suspend les opérations de révision des listes électorales

Ce jeudi, Geoffroy Foumboula Libeka, député de la Transition et du reste, 4e vice-président de l’Assemblée Nationale, a déposé une requête en annulation de l’arrêté portant révision des listes électorales. Ce dernier remet en cause le fichier électoral dont il assure être perverti par le régime Bongo-PDG en même temps qu’il soupçonne le ministre de l’Intérieur Hermann Immongault de violer et de vicier la procédure de cette loi hautement importante. 

Gabon: l’activisme ordurier, nouveau viatique pour les nominations dans la Transition ?

Avec l’avènement au pouvoir des militaires et la Transition annoncée, l’opinion semblait acquise à l’idée de voir enfin émerger de nouveaux visages dans le paysage politico-administratif Gabonais. De nouvelles figures qui, on l’espérait, incarneraient les valeurs d’honnêteté, de travail, de patriotisme, et de respect, mais surtout de probité morale. Or, il se donne à voir depuis le début de cette Transition, qu’une catégorie de concitoyens, s’étant signalés par un activisme ordurier et insultant, sont nommés et promus à des postes de haute responsabilité, et d’autres très proches du Président de la Transition. Une belle curiosité. 

Gabon: Laccruche Alihanga victime d’une rechute de son cancer transporté d’urgence à l’hôpital 

Brice Laccruche Alihanga au centre du feuilleton judiciaire de l’opération scorpion, aurait été transporté ce soir dans une structure hospitalière de la place après avoir fait une rechute de son cancer colorectal qu’il traîne depuis son incarcération à la prison centrale. Il serait dans un état très inquiétant. 

Projet de loi électorale: un texte qui « enterre tous les acquis démocratiques », estime Jean Valentin Leyama 

Depuis l’annonce de la rétrocession de l’organisation des élections au Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité, plusieurs acteurs politiques et ceux de la société civile ne cessent de dire leurs inquiétudes. Cela s’est trouvé encore dit dans la récente sortie de Jean Valentin Leyama, qui estime que l’actuel projet de loi portant organisation des élections au Gabon « enterre tous les acquis démocratiques », au regard de la teneur qui sera la sienne après toutes les modifications qui lui seront apportées.

Assemblée nationale: une commission d’enquête pour déceler les acquisitions frauduleuses de la nationalité Gabonaise

Réunis en plénière le 7 juin dernier, les Députés de l’Assemblée Nationale de Transition ont adopté une résolution relative à la mise en place d’une commission d’enquête, destinée à faire la lumière sur le processus d’acquisition de la nationalité Gabonaise, indiquent plusieurs médias locaux. 

Opération Scorpion: les Bonus de la discorde distribués par Ali Bongo, mielleux pour les uns, fielleux pour les autres

Ouvert le 24 mai dernier, le procès des BLA-Boys, du nom des anciens commis de l’Etat tombés en disgrâce après le déclenchement de l’Opération Scorpion fin 2019, a tenu en haleine une partie de l’opinion pendant un peu plus de 2 semaines. Au-delà des différents verdicts contestables rendus ça et là, qui contre Brice Laccruche Alihanga, qui contre Tony Ondo Mba ou encore Patrichi Tanasa, reste une équation à résoudre. Celle de ces bonus pour lesquels certains sont allés en prison pendant que d’autres, sans coup férir, sont en liberté et toujours aux affaires au sein du nouveau pouvoir.